Si comme moi, au cours de votre éducation, vous avez pris l’habitude de pointer ce qui ne va pas – ce qui ne se passe pas comme vous voulez, ce qui vous dérange, ce qui pourrait être mieux fait, ce que vous avez mal fait ou que quelqu’un d’autre a mal fait, alors vous pouvez ressentir de la tension qui se manifeste à chacune de ces occasions. Cette habitude génère contrariété, colère, culpabilité, rigidité.

A présent afin de vivre plus de bien-être, j’élargis mon regard en nommant ce qui m’est agréable.

  • J’ai de la reconnaissance envers moi-même quand mes actions contribuent à ma santé, à ma réalisation ou aux autres. Cela m’amène de la douceur.
  • J’éprouve de la gratitude pour les autres quand je réalise mes besoins satisfaits par leur présence, leurs partages ou leurs actions. Je ressens alors plus de plaisir à être en lien.
  • J’admire la nature, les animaux qui m’apportent la beauté, ou encore j’apprécie les objets qui me procurent du confort..

Je me souviens que, vers 10 ans, je m’étais dit : « Comment se fait-il que la nature est si belle et que je suis si triste, je dois pouvoir vivre autre chose … ». Et bien aujourd’hui j’ai la confirmation qu’effectivement cet état de tristesse était un mode de survie. Je me sens vivante/vibrante quand je savoure ce qui est satisfaisant dans ma vie (ex : mon optimisme, le regard soutenant de mon compagnon, la beauté des fleurs). Mes expériences ont renforcé la croyance que plus nous sommes dans l’appréciation plus nous attirons à nous des personnes, des évènements qui l’alimente : l’univers répond à l’énergie que nous lui envoyons.

Voici des écrits de différents auteurs qui parlent de ce phénomène, chacun à leur façon :

« La gratitude est soumise à une loi universelle, la loi de l’attraction. Vous attirez tout ce que vous pensez et ressentez. Si vous pensez « Je n’aime pas mon travail », « Il ne m’apprécie pas », vous intensifiez ces expériences et les attirez davantage. Par contre si vous pensez à ce qui vous inspire de la gratitude, comme « Ma famille m’est d’un grand soutien », « J’ai passé un merveilleux week-end de camping avec mon fils », et que votre reconnaissance est sincère, la loi de l’attraction stipule que vous attirerez davantage de ces bienfaits dans votre vie. Tout comme l’aimant attire le métal, la gratitude est magnétique. Vous avez certainement entendu les adages suivants : Qui sème le vent récolte la tempête, On récolte ce que l’on sème et Donnez et vous recevrez. » Rhonda Byrne

« Plus on se familiarise avec la gratitude, moins on est victime des rancœurs, de la dépression et du désespoir. La gratitude fera l’effet d’un élixir qui dissout peu à peu la carapace de notre ego – de notre besoin de posséder et de maîtriser – pour faire de nous des êtres généreux. » Sam Keen

« Lorsque tu ressens de la gratitude ton ego se met de côté et tu deviens capable de plus d’amour, de compassion et de compréhension. La gratitude authentique est le moyen le plus puissant pour atteindre plus de bien-être dans notre vie. Lorsque tu es connecté à cet authentique bonheur intérieur tu as la sensation d’être heureux sans raison précise. Tout simplement le fait d’être vivant, de regarder les étoiles, d’apprécier le miracle de la vie suscite en toi une joie. Pour éprouver un sentiment de gratitude, observe les dons qui réjouissent ta vie, qui te régalent : tes histoires d’amour, le miracle de ton corps et de ton esprit, toutes tes commodités matérielles ; arriver à apprécier la vie de cette manière te remémore toutes les choses positives qui sont autour de toi. Lorsque tu vis dans une telle atmosphère de gratitude, tu ressens de la joie, de l’amour, de la compassion et un sens de connexion envahi ton cœur. Pense à tout ce que tu apprécies vraiment dans ta vie, fait un inventaire de tous les dons pour lesquels tu éprouves de la gratitude, tu ouvriras ainsi le chemin à un afflux de prospérité encore plus important. En remerciant pour tout ce que tu as déjà et en choisissant de vivre ta vie avec un sentiment de reconnaissance de plus en plus profond, la prospérité se déversera nécessairement envers toi, tel est le pouvoir de la gratitude. » Deepak Chopra

Comment faire concrètement ?

Exprimer de la gratitude avec des expressions telles que « merci, c’était sympa » ou « qu’est- ce que tu es généreux », ne permet pas de percevoir en quoi la personne a contribué à votre bien-être.

Je vous encourage à nommer en pensée ou verbalement ce qui vous touche concrètement, le besoin qui est satisfait et prenez le temps de ressentir ce que ça vous fait là maintenant.

  • « Merci les oiseaux de votre présence : de vous regarder et vous entendre je me sens connectée au vivant et à mon besoin de légèreté. Je me détends. »
  • « Merci, je suis contente que tu ais pris l’initiative de réparer mon vélo car j’avais effectivement besoin de soutien. »
  • « Je suis reconnaissante envers moi-même de m’être installée dehors pour travailler car j’avais besoin d’air et de connexion à la nature. En prenant le temps de ressentir cette reconnaissance, je sens de l’amour pour moi-même»

Plus vous exprimez de la gratitude avec sincérité, plus votre cœur s’ouvre et vice versa.